COMPTE-RENDU DE L'ENTRETIEN ENTRE A. FERRY, DEPUTE MAIRE DE WISCHES

COLLECTIF SEPT

 

Martin Pacou, directeur de l'école des Tilleuls de Molsheim

Christian Moser, directeur de l'école Hoffen de Mutzig

Jean-Paul Walter, directeur de l'école de Bourg-Bruche

Brigitte Scandella, rééducatrice au RASED de Mutzig

Valérie Leuleu, parent d'élève FCPE Molsheim

Denis Gervail, parent d'élève PEEP Molsheim

LE 02/01/2009

Ce compte-rendu n'est pas exhaustif, il ne rapporte que les réponses de M. Ferry à nos

interrogations au sujet des points suivants :

-RASED : M. Ferry doute de leur efficacité à cause de la permanence de 15% d'élèves en échec. Il nous distribue la réponse de M. Darcos qui avait été envoyée à certains élus au sujet de la sédentarisation des maîtres de RASED.


-La suppression du samedi matin est une erreur car les programmes sont de plus en plus chargés.


-Il n'est pas très favorable à la suppression de la carte scolaire.


-L’ école maternelle n'est pas remise en question, seulement la section des tout-petits. Ce serait une
énorme erreur de toucher à l'école maternelle à partir de 3 ans. Il faudrait pouvoir mettre les enfants dès 2 ans à la maternelle dans les quartiers « défavorisés ».


-Le projet des EPEP est reporté? Retiré? M. Ferry souhaite plus de concertation. « Donner plus de
poids aux parents dans les établissements scolaires, c'est la fin des enseignants » qui doivent être majoritaires dans les conseils d'administration (des futurs EPEP).


-Associations complémentaires (qui s'occupent, entre autres, de centres pour classes transplantées,
OCCE, ...) : leur disparition probable est un problème


-M. Ferry est opposé à la suppression de la formation professionnelle des enseignants (suppression
des IUFM).


-Il nous demande de lui envoyer nos interrogations concernant les réformes en cours ou
prévues afin d'en parler à M. Reiss, député alsacien qui a été chargé par le ministère d’élaborer un projet sur les EPEP


-Il envisage d'organiser un débat sur l'éducation nationale dans la vallée de la Bruche avec
participation possible du collectif SEPT.